Le Deuil de la mélancolie

Présentation de l’éditeur

 
J’ai subi un infarctus quand je n’avais pas encore trente ans, un AVC quelque temps plus tard, puis un deuxième en janvier 2018. Nietzsche a raison de dire que toute pensée est la confession d’un corps, son autobiographie. Que me dit le mien avec ce foudroiement qui porte avec lui un peu de ma mort ? La disparition de ma compagne cinq ans en amont de ce récent creusement dans mon cerveau, qui emporte avec lui un quart de mon champ visuel, transforme mon corps en un lieu de deuil.  » Faire son deuil  » est une expression stupide, car c’est le deuil qui nous fait. Comment le deuil nous fait-il ? En travaillant un corps pour lequel il s’agit de tenir ou de mourir. Un lustre de mélancolie ou de chagrin porte avec lui ses fleurs du mal. Ce texte est la description du deuil qui me constitue. Faute d’avoir réussi son coup, la mort devra attendre. Combien de temps ? Dieu seul (qui n’existe pas) sait… Pour l’heure, la vie gagne. Ce livre est un manifeste vitaliste. M. O.

Biographie de l’auteur

 
Né en 1959, Michel Onfray, est docteur en philosophe, et auteur de plus de cinquante livres traduits dans plus de vingt cinq pays.
 

Détails sur le produit

  • Broché: 128 pages
  • Editeur : Robert Laffont (6 septembre 2018)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2221219546
  • ISBN-13: 978-2221219546
  • Dimensions du produit: 13,6 x 1,2 x 21,5 cm

Incoming search terms:

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,






Telecharger Livres



Comment ça marche:
  • 1. Registre gratuit à partir de 7 jours
  • 2. Accédez à autant de livres que vous le souhaitez (usage personnel)
  • 3. Annuler l'adhésion à tout moment si vous n'êtes pas satisfait
  • 4. Accès haute vitesse
  • 5. Accès illimité
  • 6. 100% légal
  • 7. Pas de temps d'attente
  • 8. Assuré et anonyme


Telecharger Livres

Le Deuil de la mélancolie
Language: fr
Pages: 64

Le Deuil de la mélancolie

Authors: Michel ONFRAY
Categories: Social Science
Type: BOOK - Published: 2018-09-06 - Publisher: Robert Laffont
J'ai subi un infarctus quand je n'avais pas encore trente ans, un AVC quelque temps plus tard, puis un deuxième en janvier 2018. Nietzsche a raison de dire que toute pensée est la confession d'un corps, son autobiographie. Que me dit le mien avec ce foudroiement qui porte avec lui
Deuil et santé
Language: fr
Pages: 206

Deuil et santé

Authors: Marie-Frédérique Bacqué
Categories: Deuil - Aspect psychologique
Type: BOOK - Published: 1997-01-01 - Publisher: Odile Jacob
Comment traiter la dépression du deuil? Faut-il s'en tenir aux antidépresseurs? Ne peut-on faire du deuil l'objet d'une élaboration, d'une expérience au sens philosophique du terme? Quelles sont les répercussions du deuil sur la santé? Une réponse aux interrogations des personnes qui perdent un proche.
Furiously Happy
Language: en
Pages: 256

Furiously Happy

Authors: Jenny Lawson
Categories: Biography & Autobiography
Type: BOOK - Published: 2015-09-24 - Publisher: Pan Macmillan
For fans of David Sedaris, Tina Fey and Caitlin Moran comes the new book from Jenny Lawson, author of the #1 New York Times bestseller Let's Pretend This Never Happened... In Let's Pretend This Never Happened, Jenny Lawson regaled readers with uproarious stories of her bizarre childhood. In her new
De la Bible au Talmud
Language: fr
Pages: 336

De la Bible au Talmud

Authors: Georges Hansel
Categories: Social Science
Type: BOOK - Published: 2008-01-03 - Publisher: Odile Jacob
Le Talmud, mise par écrit de la tradition orale, est devenu la colonne vertébrale du judaïsme. Il reste pourtant peu connu ou mal compris, non seulement du grand public, mais même de bien des lettrés, désorientés à la fois par la richesse vertigineuse de son contenu et par le caractère
Deuil et littérature
Language: fr
Pages: 441

Deuil et littérature

Authors: Pierre Glaudes, Dominique Rabaté
Categories: Bereavement in literature
Type: BOOK - Published: 2005-01-01 - Publisher: Presses Univ de Bordeaux
La tâche du deuil ? " Maintenir vivant comme objet perdu " celui ou celle que nous avons perdu. C'est-à-dire : ne pas fantasmer son improbable survie, sans céder non plus à l'effacement de l'oubli, cette deuxième mort symbolique, presque plus terrible que la première réelle. Est-ce cela que la